Seigneur mon secours (psaume 120)

 

Mes Amis que j'Aime. 

J'ai été trés fatiguée, de là mon silence. Mais mon union

à chacun de vous est resté intacte.

J'ai bien pensé aux malades. On comprend mieux la

souffrance de l'autre lorsque nous mêmes la vivons.

Nous cherchons des mots de reconfort de Vie. Je viens 

chaque fois vers vous, envoyé très pauvre pour permettre

au Seigneur de vous dire lui, ce dont vous avez besoin.

 

 

 

Je viens pour vous transmettre mon vecu.

Parfois, au milieu de la souffrance, nous sommes 

confus : Comment Dieu m'a abandonné ?

Souvenons nous que Jésus en Croix crie vers son Père.

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?

Il a donc vécu la même situation que la notre.

Il n'est pas loin mais nous ne le sentons pas !

Quel silence terrible. Lui ne veux pas cette souffrance.

Il est Seigneur de la Vie. Cependant à travers elle nous

devenons plus aguerris et plus humbles.

Regardons l'histoire de Job.

 

Communauté des Béatitudes LOURDES 2012

 

Nous sommes des vainqueurs avec le Christ.

 

Gardez confiance et espoir lorsque nous sommes

touchés par la maladie. Attendons, car l'aurore du nouveau

jour pointe à l'horizon.

Lors des dépars des êtres chers. Croyons que Dieu

est plus fort que la Mort et que nous retrouverons

nos amis un jour, dans la réssurection parmi les morts.

 

Ne desesperons pas mes Amis. Je vous le dis car je viens de 

de le vivre. Parfois la souffrance est telle, que nous

voudrions partir de ce corps. 

Voyons Jésus qui réssucite son Ami Lazare déjà mort.

 

Prions pour ceux qui souffrent de la violence de la guerre.

Durant ma maladie j'ai offert ce que je vivais pour la paix

dans les nations.

Gardons confianconfiance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La mort du cygne Gérard Lenorman.

 

 

 

 

GOD BLESS YOU TO