Le fils prodigue

 

 

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 2,13-17. 

 

En ce temps-là, Jésus sortit de nouveau le long de la mer ; toute la foule venait à lui, et il les enseignait.
En passant, il aperçut Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit. 
Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec Jésus et ses disciples, car ils étaient nombreux à le suivre. 
Les scribes du groupe des pharisiens, voyant qu’il mangeait avec les pécheurs et les publicains, disaient à ses disciples : « Comment ! Il mange avec les publicains et les pécheurs ! »
Jésus, qui avait entendu, leur déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

 

 

 

 

Mes Amis, dans l'évangile de ce jour Jésus entre dans 

la maison d'un homme considéré pécheur. Or cela est mal

vu et scandalise les hommes de la loi.

 

Les scribes du groupe des pharisiens, voyant qu’il mangeait avec les pécheurs et les publicains, disaient à ses disciples : « Comment ! Il mange avec les publicains et les pécheurs ! »

 

Car selon leur loi, Jésus ne devait pas se lier d'amitié 

avec ceux qui étaient considérés comme pécheurs.

On veut on nom de la loi, interdire à Jésus d'Aimer.

Et à cause de ses Amitiés "or la loi,"  entre autre, il sera

condamné à mort.

 

Je me dis que la paix entre chaque être humain

n'aura lieux, que dans de gestes de vraie écoute.

Et que cela peux se faire chaque jour. Oser se pas

d'aller vers celui qui n'a pas mes idées.

La religion est un lieu difficile je suis d'accord.

Mais le respect est une porte ouverte.

 

Je me souviens lorsque j'étais jeune, du désir d'aller

prier avec chaque communauté différente.

J'ai été bien reçue. Tout au moi on m'a pas interdit

l'entrée. Mais dans de moments concrets

de la célébration j'ai gardé ma place. Cela a été 

très bien considéré.


Si quelqu'un dit: J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas?

1 Jean 4, 20

 

N'ayons pas de dette envers personne si ce n'est celle

de l'Amour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pape Jean Paul II visite celui qui a voulu le assessiner 

 

 

 

rassamblement eucumenique à Taizé

-  j'ai eu la joie de vivre dans ce lieu six mois -

Taizê - Dieu ne peut que donner son amour Sylwia and friends

 

 

Taizé - Dieu ne peut que donner son amour

Fr Roger a été assessiné par une jeune femme dans la prière 

 

 

 

 

GOD BLESS YOU TO

 

 

 

 

 

 

 LE DROIT D'AIMER DE JESUS