Résultat de recherche d'images pour "la miséricorde de dieu"

 

 

lA TENDRESSE DE DIEU

 

Un Dieu tendre est-il encore un Dieu ? La liturgie parle d'un "Dieu père plein de tendresse". N'est-ce pas le réduire à nos petits besoins, par exemple, celui d'être chouchouté ?

 Par Etienne Grieu, jésuite. Publié le 9 avril 2015. 

 

UN PÈRE PRIX AUX ENTRAILLES

Si l’on avait à éclairer ce mot par un terme biblique, il faudrait sans doute choisir « entrailles », comme on l’entend par exemple dans cette parole de Dieu adressée à son peuple, dans le livre d’Isaïe : « Une femme oublie-t-elle son petit enfant, est-elle sans pitié pour le fils de ses entrailles ? Même si les femmes oubliaient, moi, je ne t’oublierai pas »

(Isaïe 49,15).

Image associée

Mon Père 

Je te remercie pour chaque jour de ma vie où tu me montres ta tendresse...Mes Amis, pour recevoir cette tendresse de notre Père nous devons l'écouter, la mendier comme un enfant qui va vers son Papa lorsque son coeur est lourd. Mais aussi lorsque ce coeur est plein de joie. Dieu n'est pas un distributeur des boissons ! Notre Père de cieux a besoin que nous, ses enfants ayons besoin de Lui.

Je peux vous le dire car je l'expérimente dans ma vie. Combien j'ai besoin de Lui alors que je n'ai que Lui par Grâce (dans mon vécu) Si mes Amis ne hésitez pas à tout lui demander. Puis ayons confiance car même si nous devons vivre avec une grande blessure il ne nous laissera pas seuls.

Priez pour moi ceux qui ont la foi. Prions les uns pour les autres mes Amis.

Bon Dimanche !

 

Résultat de recherche d'images pour "la bonté de Dieu"