Résultat de recherche d'images pour "La VIE avec Dieu tout court"

 

 

La vie, un don de Dieu

"Le Seigneur modela l'homme avec la glaise du sol, il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l'homme devint un être vivant."

Extrait du livre de la Genèse 2, 7.

Dans la Bible, Dieu se présente aux hommes comme le Vivant. Les hommes l'invoquent comme "le Dieu vivant" qui "perdure à jamais (...) qui sauve et délivre, opère signes et merveilles" (Daniel 6, 27).

La Genèse montre comment Dieu donne la vie au monde. La vie végétale, animale, puis humaine, apparaît aux derniers jours de la Création, comme un couronnement. Elle est bénie par Dieu. Tout au long de l'Ancien Testament, la vie est louée. Pour un être humain, l'idéal est une vie longue qui s'achève, comme Abraham, "dans une vieillesse heureuse, âgée et rassasiée de jours" (Genèse 25, 8). 

Dieu qui soigne

La vie apparaît aussi comme une chose fragile. C'est pourquoi Dieu protège la vie de l'homme, seul être qu'il a animé d'un souffle de vie (Genèse 2, 7), et interdit le meurtre. Dans le Nouveau Testament, les gestes et les paroles du Christ affirment que la vie est précieuse. "Sauver une vie" l'emporte sur le respect du sabbat (Marc 3, 4) car "Dieu n'est pas le Dieu des morts mais des vivants" (Marc 12, 27).

Jésus soigne ceux dont l'existence est entravée par la maladie, il pleure son ami Lazare et le rend à la vie. Jésus se présente lui-même comme "le chemin la vérité et la vie" (Jean 14, 6), mais il ne fait pas de sa vie une idole. "Nul n'a d'amour plus grand que celui qui se dessaisit de sa vie pour ceux qu'il aime" annonce-t-il lors de son dernier repas (Jean 15, 3).

Lui-même donne sa vie pour révéler que Dieu est amour. Après la mort du Christ, l'annonce de la résurrection manifeste l’œuvre du Dieu de vie. L'amour du Père et du Fils est plus fort que la mort, la vie l'a emporté : Christ est vivant. A sa suite, l'homme est appelé à la vie éternelle, c'est-à-dire à goûter à la vie même de Dieu.

Image associée

 

 

Image associée

Et oui mes Amis, la vie est aussi bouleversante. En Amour et aussi en souffrance.

Cependant ce que je voulais vous dire, vous partager hier, ce que cette vie dans sa grandeur peut être vécue de deux façons. J'ai vécu les deux. Je vous ai partagé toute ma souffrance par ma maladie bipolaire qui me menais dans des angoisses terribles et même avec le désir de mourir. J'ai été un peu guérie de cela depuis le 30 Septembre. Une amie et des amis ont prié pour moi et moi aussi durant 9 jours. Plus d'angoisse pour le moment ! Mais il faut dire que je me suis remise toute entre les mains de Dieu et l'ai laissé faire en moi, l'ai écouté dans le silence parler dans mon coeur. Le silence mes amis, c'est une perle rare que beaucoup la jettent car la trouvent triste. Écouter un oiseau, ou juste le silence avec les bruits extérieurs sans que cela l'altère. J'ai toujours eu besoin de ce silence et des temps de solitude. C'est là où je me trouve le plus heureuse. Ce n'est pas parce-que je fuis les autres, c'est  juste à cause de ma maladie peut-être très réceptive aux blessures des mots. Mais aussi j'ai cherché Dieu dans le Silence et ça durant deux heures par jour lorsque j'ai fait mon stage de vocation à la vie de Carmélite. Je peux vous dire que rester un cout temps de silence et laisser tout de côté est salutaire pour le corps et pour l'âme. Je vois que les Amis d'amérique sont assez présents. Je pense fortement à vous car vous vivez une vie dure parfois même au milieu de ses tours imposantes. Gardez courage car le peuple Américain est fidèle dans la Foi !!!

 

 

GOD BLESS YOU !!!

 

 

 

 

Image associée