d907be3d9fe44530c23f6cf29fabe173

 

Souvent en pensant à Dieu on le croit un homme, barbu ... c'est une image !  Car lui a le coeur d'une Mère et les entrailles de tendresse qui se remuent

 

 Psaume 16(15),5.8.9-10.11.

Seigneur, mon partage et ma coupe : 
de toi dépend mon sort. »
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ; 
il est à ma droite : je suis inébranlable.

Mon cœur exulte, mon âme est en fête, 
ma chair elle-même repose en confiance :
tu ne peux m'abandonner à la mort 
ni laisser ton ami voir la corruption.

Tu m'apprends le chemin de la vie : 
devant ta face, débordement de joie ! 
À ta droite, éternité de délices !
Rien ne nous indique à quelle époque de la vie de David ce Psaume a pu être composé. Toutefois il est assez probable que ce dut être dans un temps où lui-même se trouvait dans des circonstances difficiles, peut-être en danger de mort et où ses propres sentiments lui ont fourni les traits avec lesquels, poussé par l’Esprit de Dieu, il a représenté la confiance triomphante du Messie.
Résultat de recherche d'images pour "David et le psaume 16 ce qu'il veut dire"
« Aucun Psaume, n’exprime avec autant de force la paix et la joie d’une âme qui dans le sentiment de sa communion inaltérable avec le Dieu qui est la source de la vie, ne craint ni la mort ni la corruption. » Nous voyons David exprimer fréquemment dans ses Psaumes des sentiments de cette nature. Cependant ce n’est pas de lui-même qu’il parle dans celui-ci, mais de Celui dont il était le type et le père selon la chair. Les derniers versets du Psaume sont expressément cités dans le Nouveau Testament comme étant accomplis non en sa personne, mais en celle de notre Sauveur
Résultat de recherche d'images pour "un enfant entre les bras de son père"
Mon bien ne t’est pas imposé (littéralement n’est pas sur toi), c’est-à-dire : Tu n’es pas obligé de me faire du bien ; ce n’est pas à titre de chose due que j’attends de toi les biens que je souhaite.
L'histoire du Roi David est une histoire d'Amitié envers son Seigneur. Une histoire greffé par la Tendresse, le Pardon, la Confiance, La Préférance, La Fidélité mutuelle de deux êtres qui savant unis sans que RIEN ni PERSONNE puisse les séparer.
Résultat de recherche d'images pour "un enfant entre les bras de son père"
Je ne peux pas oublier la petite Séréna, et je crois que je me retrouve dans le sein du ventre de nos mères.... Si diffèrent ! chacune à son vécu. Mais comment un être qui sens déjà les battements du coeur de sa mère, ses larmes, sa colère, son désespoir, sa joie etc ne sera pas marqué à vie dans tout son être. Ne pas être attendu ou vouloir que cet enfants n'arrive pas à terme.
Voilà que dit la Bible :
Jérémie 1
4La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots: 5Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations. 6Je répondis: Ah! Seigneur Éternel! voici, je ne sais point parler, car je suis un enfant.…
Ah que ces mots ont été pour moi la base de ma vie. 
Avant même de les lire, de tomber sur ses mot de la Bible, dans mes longs moments de silence et prière je compris cela. Et personne comme Jésus que je ne voyais pas,
m'a fait me sentir aimer à l'infini. Sans rien devoir donner ni prouver. Et même en partant loin de sa présence comme le fils prodigue ... je savais et je saurais que Lui m'Aime et que, Oh chose étrange ! il n'attend pas de moi des prouesses mais de rester confiante à cet Amour.  
Image associée
Je serai toujours ton enfant ...car j'ai besoin de ta tendresse et protection lorsque ce monde me parle que de violence, mensonge, trahison, abandon, sectes, religieux qui m'ont donné envie de vomir ... pas tous ... pas tous !!! J'ai besoin de venir sur ton giron et te raconter mes doutes, mes illusions mes désillusions ... et de laisser mes larmes couler et me laisser toute contre toi en confiance. On a voulu me faire croire que tu n'existes, que tout c'est du pipo, et, c'est contagieuse cette maladie de ce monde qui n'a besoin de personne ! Et ils croient que la petitesse et la maladie, les handicapés, les psychiatriques et les autres ... sont des fragiles, parfois des fainéants et ils leur font peur. Mais avec tous ses combats... c'est vrai que je ne viens pas pour sauter sur tes genoux et rire dans l'insuciance... je perds cette innocence ... Fais moi retrouver mon coeur d'enfant, je t'en supplie ... et sortir de ce monde que pour une fois je dirai et crois IL EST FOU. Amen !
Image associée
Allez, mon article de ce jour je le veux plein d'espoir et de joie et de bonne nouvelle car, pour celui qui sort d'un tunnel indemne ... c'est une note d'espoir. alors en ce jour ou les journaux nous donneront que des mauvaises nouvelles, des morts et des violences ... Voici cette note vraie pleine de joie et tendresse.
Je le dédie à tous ceux qui sont perdu et qui ayant cru à l'amour désespèrent. Tu n'est pas seule, seul, on est des millions sur cette planéte à désirer un monde de bonté et de paix et de bonheur. Et, je le dédie encore à ma petite soeur Séréna là où elle se trouve en ce moment. 😊bisous ma pouce !