25e1e531

 Lorsque la lumière du soir s'achève il faut allumer encore une autre lumière... si on a soif, il faut encore remplir le verre d'eau... 

Pourquoi tant des lumières fausses qui ne font qu'aveugler encore et encore ?

Tant des paroles vides qui fatiguent mon ême ... 

Les gardes qui font la ronde dans la ville m'ont rencontrée: Avez-vous vu celui que mon coeur aime?

 A peine les avais-je passés, Que j'ai trouvé celui que mon coeur aime; Je l'ai saisi, et je ne l'ai point lâché 

 

Image associée

Les gardes de la ville... tant et tant des bruits qui dispersent mon âme... nos âmes.

A peine ai-je dépassé ce bruit là que dans le silence j'ai pu entendre ta présence ...cette brise légère ... 

 

Continuation ....