12 décembre 2019

Vers Noël ... pour laisser une trace tout simplement...

   C’est moi, le Seigneur ton Dieu, qui saisis ta main droite, et qui te dis : « Ne crains pas, moi, je viens à ton aide. » Ne crains pas, Jacob, pauvre vermisseau, Israël, pauvre mortel. Je viens à ton aide – oracle du Seigneur ; ton rédempteur, c’est le Saint d’Israël. J’ai fait de toi un traîneau à battre le grain, tout neuf, à double rang de pointes : tu vas briser les montagnes, les broyer ; tu réduiras les collines en menue paille ; tu les vanneras, un souffle les emportera, un tourbillon les... [Lire la suite]
Posté par nanipeinture2 à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 octobre 2019

PLUS QU'UN VEILLEUR NE GUETTE L'AURORE😊

Le psaume 129 (130) Psaume 129 (130) : Si le croyant confesse son péché du fond de la détresse, ce qui domine malgré tout ce psaume, c’est la certitude qu’il peut compter sur le Seigneur, Dieu de miséricorde avant tout.Rien de morbide ici, mais un aveu lucide qui libère et ouvre à un magnifique chant de confiance. Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,Seigneur, écoute mon appel !Que ton oreille se fasse attentiveau cri de ma prière ! Si tu retiens les fautes, SeigneurSeigneur, qui... [Lire la suite]
Posté par nanipeinture2 à 15:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mars 2019

NOUS DÉPENDONS DE DIEU COMME CRÉATURE

 Mes Amis, depuis hier j'ai trouvé une perle, en l'écoutant cet homme qui n'est plus sur terre, il me fait me retrouver avec mon coeur d'enfant et d'innocence. Je vous partage ce que j'ai trouvé sur le net !  1904 : le Père Monier avait 18 ans et venait d’entrer comme étudiant au Grand Séminaire Voyageur pour l’éternité… appelle un compagnon de route ! Il en est un qui répond toujours : c’est Dieu! Ah! Quand, chaque matin, tu l’as appelé par ta prière et que pour ainsi dire tu as mis ta main dans sa main, quand surtout... [Lire la suite]
Posté par nanipeinture2 à 20:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
15 décembre 2018

POUSSE DES CRIS DE JOIE FILLE DE SION 😊

    Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, de tout ton cœur bondis de joie, fille de Jérusalem !  Le Seigneur a levé les sentences qui pesaient sur toi, il a écarté tes ennemis. Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n’as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c’est lui, le héros qui apporte le salut. Il... [Lire la suite]
Posté par nanipeinture2 à 19:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 août 2018

Nul ne t'arrachera de ma main !

  Nul ne t’arrachera de ma main ... https://youtu.be/Ov2z2RH3QbY Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.… Jn 10,28 Où suis-je dans tes mains ? Je ne sais point. Je ne sais rien. Mais je suis ! Et cela est marqué au fer rouge dans mon coeur. Je crois que je te vois plus clair que... [Lire la suite]
Posté par nanipeinture2 à 23:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juin 2018

A DONDE TE ESCONDISTE DIOS MIO ? GRACIAS !

    NOCHE OSCURA de San Juan de la Cruz  ¿Adónde te escondiste, Amado, y me dejaste con gemido?Como el ciervo huystehaviéndome herido;salí tras ti clamando, y eras ydo.Pastores, los que fuerdesallá por las majadas al otero,si por ventura vierdesaquél que yo más quiero,decilde que adolezco, peno y muero.Buscando mis amores,yré por esos montes y riberas;ni cogeré las flores,ni temeré las fieras,y passaré los fuertes y fronteras.¡O bosques y espesuras,plantadas por la mano del Amado!,¡o prado de verduras,de... [Lire la suite]
Posté par nanipeinture2 à 23:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

07 mai 2018

Je sais la source qui jaillit et fuit,

CHANT DE L'ÂME QUI SE RÉJOUIT DE CONNAÎTRE DIEU EN FOI Ce poème est né dans l'obscurité du cachot de Tolède, en 1578. Sa forme est celle d'un villancico, poème construit à partir d'un refrain de deux vers, avec reprise du deuxième à la fin de chaque strophe. Il est centré sur les deux métaphores de la source et de la nuit. Jean de la Croix illustre, par ces deux fortes images, sa foi en Dieu, en la Trinité, et en l'eucharistie. Je sais la source qui jaillit et fuit,bien que de nuit.1. Cette source éternelle est bien... [Lire la suite]
Posté par nanipeinture2 à 01:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 septembre 2017

Qui regarde -comme un enfant- vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage

    Psaume 33 (34) Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres. Je me glorifierai dans le Seigneur:que les pauvres m’entendent et soient en fête!  Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom. Je cherche le Seigneur, il me répond: de toutes mes frayeurs, il me délivre.  Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage. Un pauvre crie; le Seigneur l’entend:il le sauve de toutes ses angoisses.  L’ange du... [Lire la suite]
Posté par nanipeinture2 à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 septembre 2017

Moi Je te donnerais à boire de l'Eau Vive

   L’une de mes grandes craintes était qu’un jour je puisse abandonner la foi à cause de l’épreuve.   Cela peut arriver sans se rendre compte ou du jour au lendemain, à cause d'une cassure. Cela à été pour moi la plus grande épreuve de ma vie, plus que de vivre la souffrance d'une maladie. Laisser la relation avec Jésus c'est vivre sans  oxygène, c'est comme avaler le mal du monde et devenir comme l'enfer de la révolte. Le coeur s'asséche et si je n'avais pas eu un petit chaton ... j'aurais... [Lire la suite]
Posté par nanipeinture2 à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 septembre 2017

Dieu au cœur de notre révolte contre le mal

      Le bien et ...     Le Cris de Dieu     ... Mais il y a d'autres maux dont des innocents sont victimes : d'abord les petits enfants qui sont frappés par des brutes, les petits enfants dont les cris ne sont pas entendus, les petits enfants martyrs qui soulevaient l'indignation d'Ivan Karamazov dans le roman de Dostoïevski et qui lui faisait dire :  « Une éternité de bonheur ne pourra jamais compenser la torture d'un enfant désespéré. »   ... [Lire la suite]
Posté par nanipeinture2 à 21:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,